Nos derniers articles

Comment bien choisir son casque modulable ?

Partages
Mode sans distraction

Un casque modulable est un casque moto intermédiaire entre le casque Intégral et le casque Jet. Il s’ouvre et se referme selon les besoins et les envies du moment du pilote, en relevant simplement la mentonnière. C’est un casque très pratique pour ceux qui souhaitent faire de la moto en fonction des conditions météorologiques. Il permet par ailleurs de posséder un casque aux utilisations flexibles, vous évitant ainsi d’avoir à acquérir deux casques.

bien choisir casque moto modulable

Il est commercialisé sur le marché par de nombreuses marques : Araï, Astone, AVG, HJC, Kiwi, Lazer, Nola, Roof, Shark, Shoei, X-Lite, pour ne citer que celles-là. Cette pluralité des marques rend toutefois difficile le choix du casque modulable. Voici quelques conseils qui vous permettront de choisir le meilleur casque modulable.

Pourquoi choisir un casque modulable double homologation ?

Encore appelé casque convertible, transformable ou crossover, le modulable est un hybride entre le jet et l’Intégral. Il peut être porté quelle que soit la saison de l’année et passe sans aucun souci de la ville à la route, grâce à sa mentonnière relevable. Ainsi, il offre à la fois un champ de vision élargi et la protection d’un casque Intégral. Il a toutefois l’inconvénient d’être souvent très lourd, et tous les modèles n’offrent nécessairement pas la possibilité de relever la mentonnière. Un bon exemple de ces casques à double homologation est le Roof Boxer.que nous avons retenu dans notre sélection des meilleurs casques jets.

Partie articulée ou mentonnière

Les casques modulables ne sont désormais plus équipés d’ouverture à deux boutons. En effet, il convient d’opter pour des systèmes à un bouton, qui vous donnent la possibilité de déverrouiller votre casque à l’aide d’une seule main, tout en gardant l’autre main sur le guidon. Sa fermeture efficace est également très appréciée des motards. La présence d’un « clic » bien audible au verrouillage est également indispensable.

En dépit de ce que votre bon sens vous dicte, vous devez savoir qu’il est imprudent de rouler avec la mentonnière relevée. Si vous pensez toutefois l’utiliser ainsi, optez plutôt pour un modèle dont la mentonnière pointe moins vers le ciel. Cela vous évitera d’avoir des cervicales surchargées par ce frein aérodynamique.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Bruit et confort

Le bruit est sans aucun doute l’un des premiers défauts du casque moto. Il résulte du manque d’adhérence des parois de l’accessoire au crâne. Ce manque d’adhérence a l’inconvénient de laisser circuler à l’intérieur du casque, et l’absence de silence se fait ressentir. Par ailleurs, ce défaut invitait les motards à utiliser les modulables uniquement en ville et à s’équiper de bouchons d’oreilles lorsqu’ils étaient sur l’autoroute.

Il s’agit toutefois d’un défaut qui n’est plus rencontré sur les meilleurs casques modulables. Penser donc à choisir un casque moto modulable doté d’une excellente adhérence. En effet, les joints de la mentonnière et de l’écran doivent être idéalement ajustés pour éviter les courants d’air. N’hésitez pas non plus à opter pour une bavette ou une collerette au niveau du menton, qui fera également barrage au vent, limitant ainsi le bruit.

comment choisir casque moto modulable

Pour ce qui est du confort, il convient de noter que le système de ventilation apporte un plus en matière de confort, notamment lorsqu’il s’agit de casques fermés. Ce dernier est d’autant plus primordial lorsqu’il s’agit d’un casque à usage sportif, afin d’assurer un bon rafraîchissement durant l’effort. S’il s’agit donc d’un casque à usage sportif, pensez à privilégier ceux qui disposent de nombreuses prises d’air et assurent un renouvellement rapide de l’air intérieur.

Ce type de casque a toutefois l’inconvénient d’accroître le niveau sonore. Pensez donc à trouver un bon compromis ! En ce qui concerne les mousses internes, privilégiez des mousses lavables. Veuillez également opter pour un intérieur démontable, afin de vous faciliter la tâche. L’écran solaire secondaire est également très pratique pour assurer votre confort.

Ce dernier se déploie lorsque la luminosité est très forte, afin d’offrir une protection oculaire identique à celle d’un écran fumé. La bavette et le cache-nez sont également des accessoires qui permettent d’optimiser le confort de votre casque, notamment en hiver. La bavette, qui peut réduire le niveau sonore, empêchera les remontées d’air froid sur votre visage et le cache-nez quant à lui déviera votre respiration de l’écran, empêchant ainsi la formation d’une buée excessive.

Les options

À la question, quel casque modulable choisir ? Nous vous répondrons sans aucun doute que tout dépend de vos besoins. Cette réponse est d’autant plus vraie lorsqu’il s’agit de choisir des options. En effet, comme pour tous les autres casques motos, diverses options sont intégrées aux modulables, en fonction des modèles. En outre, si certains modèles sont dépourvus d’options, vous avez la possibilité d’ajouter vous-même les options souhaitées par la suite.

acheter casque moto modulable

Il convient en effet de prêter attention aux options proposées lorsque vous devrez choisir casque modulable. Outre la bavette et le cache-nez qui permettent d’améliorer le confort et offrent une meilleure protection face aux intempéries, on cite également le kit micro/oreillette intégré, qui facilite la communication avec votre passager(ère).

On cite également le Bluetooth, le Pinlock, le port de lunettes et bien plus encore. Ce sera à vous d’évaluer la pertinence de ces différentes options selon votre utilisation. Il convient toutefois de noter que ces dernières peuvent faire varier le coût d’un casque.

L’homologation

La majorité des motards qui se posent souvent la question de savoir quel casque modulable moto choisir oublie très souvent d’observer l’homologation, qui est un critère très important dans le choix du meilleur casque moto modulable. La loi oblige tout motard, ainsi qu’à son passager de porter un casque sur la route, conformément à l’article L. 431-1 du Code de la Route. Il doit s’agir d’un casque homologué par la norme européenne ECE 22.05.

Cette norme est une assurance que votre casque répond aux exigences minimales de sécurité (système de rétention, absorption des chocs, etc.). Chaque type de casque possède une homologation déterminée par une lettre. Celui des modulables est NP. Cette marque d’homologation se situe sur une étiquette blanche suturée dans le casque. Pensez donc à vérifier sa présence avant l’achat de votre modulable.

casque moto modulable homologation

Sur cette étiquette blanche, on retrouve également la lettre E (pour Europe), suivie d’un chiffre qui renvoie au pays d’homologation (1 pour l’Allemagne, 2 pour la France, 3 pour l’Italie et ainsi de suite).

Les critères de choix classiques

Le poids

Il varie selon les matériaux utilisés (fibre, polycarbonate, etc.). Étant donné qu’il s’agit d’un modulable, vous devez savoir que ce type de casque est généralement assez lourd, car il intègre souvent plus de pièces, ainsi qu’une visière pare-soleil et tout ce qui va avec. Le poids d’un modulable se situe en moyenne autour de 1 600 gr, mais peut également atteindre les 1 800 gr.

Il ne faut pas perdre de vue que ces quelques centaines de grammes peuvent faire une grande différence, surtout sur les longs trajets. Cela est d’autant plus vrai à vitesse élevée. En effet, un casque léger bouge moins et nécessite moins d’efforts pour maintenir la tête droite et les contrôles latéraux. Tout dépendra donc de vos cervicales. Il convient toutefois de faire attention aux casques en carbone, où le poids se paye parfois très cher.

comment bien choisir casque moto modulable

N’oubliez pas non plus que pour un casque, il existe deux poids : le poids de la balance (premier indicateur, très important) et le poids dynamique (renvoie au ressenti du poids en conduite réelle). Il n’est pas rare de trouver des casques qui paraissent plus légers sur la balance, mais plus lourds en dynamique. Tout dépend de l’équilibre global et de la forme du casque. Cela est valable pour tous les casques, peu importe qu’il s’agisse d’un casque Shark modulable ou d’une toute autre marque.

Le système de serrage

De nombreux systèmes de serrage sont proposés par les fabricants. On cite :

  • la boucle automatique : bien qu’elle tende progressivement vers sa fin, elle est simple d’utilisation. Elle tend toutefois à se desserrer et finit souvent sans que l’on s’en rende compte à ne plus jouer correctement son rôle. C’est la principale raison pour laquelle elle est progressivement remplacée par la boucle micrométrique, jugée plus fiable ;
  • la boucle micrométrique : fiable et facile, on la retrouve chez certains fabricants sous un autre nom. Toutefois, elle est toujours constituée d’une mâchoire à ressort d’un côté et d’une crémaillère de quelques centimètres de l’autre. Elle offre un serrage facile et un ajustement toujours adapté, car la crémaillère donne une légère marge de manoeuvre. L’autre avantage de cette boucle réside dans le fait qu’elle peut se détacher d’une seule main ;
  • la boucle Double-D : souvent désapprouvée par les débutants, cette boucle ne demande tout de même qu’un peu de pratique pour être maîtrisée. Un passage dans les deux boucles, suivi d’un retour dans la première et c’est tout ! Simple et très légère, elle est généralement retrouvée dans les casques sportifs, et est très appréciée à cause de sa capacité de rétention qui la rend obligatoire sur piste.

Il existe de nombreux autres systèmes de serrage sur le marché. L’essentiel est de s’assurer que le casque de votre choix respecte la norme ECE 22.05, qui est une assurance que le système de rétention maintiendra votre casque en place.

La taille

Vous avez déjà choisi votre casque, ainsi que les accessoires qui vont avec. Toutefois, avez-vous choisi la bonne taille ? En effet, si vous optez pour un casque trop petit, vous aurez l’impression d’avoir la tête coincée dans un étau. Si par contre vous choisissez un casque trop grand, ce dernier ne vous offrira aucune protection.

Il convient donc d’opter pour le modulable adapté à votre tête. Placez un mètre de couturière à 2,5 cm au-dessus de vos sourcils, afin d’avoir la circonférence exacte de votre tête. Une fois cela fait, jetez un coup d’oeil rapide au tableau suivant :

  • 51-52 cm / taille XXS ;
  • 53-54 cm / taille XS ;
  • 55-56 cm / taille S ;
  • 57-58 cm / taille M ;
  • 59-60 cm / taille L ;
  • 61-62 cm / taille XL ;
  • 63-64 cm / taille XXL.

Il s’agit d’un récapitulatif des principales équivalences. Il existe une large variété de tailles, afin que chaque motard puisse trouver le casque qui lui convient le plus.

Au moment de l’enfilage de votre casque, vous devez avoir l’impression d’être compressé, car les mousses intérieures ne sont pas encore tassées. Par ailleurs, le premier contact doit être ferme. Au fil du temps, ces mousses vos s’adapter à la morphologie de votre tête.

En somme, le choix d’un casque modulable doit respecter certains critères, notamment ceux qui ont été susmentionnés. Pensez également à consulter la rubrique casque modulable et leurs avis, afin de consulter les avis des différents clients pour mieux orienter votre choix. N’hésitez pas non plus à consulter nos autres articles comme notre sélection des meilleurs casques jets.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Plus d’informations

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer