Nos derniers articles

Connaître les catégories de motos

Partages
Mode sans distraction

Derrière une grande moto, il y en a des petites. Derrière les motos les plus performantes, il y a eu des recherches, et l’évolution a fait son chemin.

Et la moto fut

La dénomination « motocyclette » est un nom propre breveté par la fratrie Eugène et Michel Werner en 1897. Plus tard, il est devenu un nom générique attribué à tous les véhicules à 2 roues motorisées.

La première moto a vu le jour en 1868 par la Perreaux. Il s’agit notamment d’un deux-roues à vapeur. Le créateur a même déposé des brevets pour préserver son invention. Plutôt qu’un moyen de locomotion, c’était surtout une pièce d’attraction foraine à cette époque.

En 1884, un autre deux-roues a été réalisé par l’Américain Copeland. Il s’agit d’un bicycle à vapeur doté d’une grande roue arrière, tel un bi-inversé. Un an après, un Allemand dénommé G. Daimler invente le moteur à pétrole à 4 temps de 264 cm3. Ce moteur est intégré sur un vélocipède en bois. C’est la véritable moto ayant été créée et ayant roulé jusque-là. Elle a été conçue pour tester la performance du moteur.

La première réalisation concrète a eu lieu en 1887 avec la création de la chaudière à vapeur instantané, embarquée sur un tricycle. Le Français Millet a eu l’idée de fabriquer un moteur à 5 cylindres en étoile, alimenté au pétrole. Ce moteur intégra des tricycles. Une pile Bunsen alimentait l’allumage électrique qui fournit une étincelle.

motos 1885 et 1894Diagrame Moto 1894 et prototype 1885 – Wikipedia

L’évolution continua pour la moto et en 1891, la première moto à vapeur d’Hildebrand a été conçue. C’est la première moto qui a été commercialisée par le réseau de vente Hildebrand et Wolf Müller. 3 ans après cet exploit, le monocylindre a été créé, puis le bicylindre à 4 temps horizontal de 1490 cm3 équipé d’un refroidissement à eau. Cet engin était baptisé La Pétrolette et il pouvait rouler à 8km/h.

4 rapports et pompe à huille

C’est en 1896 que Roc conçut les motos équipées d’une boîte de vitesses à 4 rapports. Elle était aussi munie d’une pompe à huile, ainsi que d’un allumage Delco enrichi d’une batterie bobine. A partir de cette étape, les frères Werner ont nommé leur cycle à moteur par motocyclette. L’entreprise Impérial conçoit des motos équipées de frein à disque avec une commande mécanique.

1901 est l’année où de nombreuses marques de motos ont commencé à voir le jour. Des motos à 2 vitesses, avec transmission finale par chaîne, moteur en V à 2 temps, suspensions avant et arrière, moteur à 4 cylindres en ligne, avec soupapes et transmission finale par arbre ont été créées à cette époque. Des bicylindres de 2340 m3 qui peuvent rouler jusqu’à 120km/h sont inventés par Fournier, et motorisés par Buchet.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Moteur V8 et 4 cylindres 2 temps

De son côté, aux USA, les motos se dotent de suspensions à l’avant et s’équipent aussi de fourche télescopique. Arrive alors la moto équipée de moteur V8, une des plus grandes inventions de Curtis, un pionnier dans le secteur de l’aviation. Les autres évolutions concernent la boîte de vitesses à 4 rapports, le moteur horizontal à mécanisme d’injection, les 4 cylindres 2 temps destinés aux compétitions, ou encore la vitesse au pied.

En 1907, ASL équipe ses motos de suspensions pneumatiques aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. De son côté, Norton invente la moto à moteur en bicylindre en V et gagne la première compétition de « Tourist Trophy ». Au Japon, Miyanet voit le jour et conçoit les premières motos japonaises.

En compétition, les Scott adoptent le moteur bicylindre à 2 temps avec refroidissement liquide, et dont l’alimentation est effectuée par des distributeurs rotatifs. Quant à Bayley-Flyer, il équipe sa moto américaine d’une boîte à 2 rapports de vitesses à sélection automatique. Cette même année, l’entreprise Cyclone invente sa moto à bicylindre en V équipée d’une distribution par ACT.

1920 fut l’année de sortie du monocylindre de Rudge, utilisé en compétition. Cette moto bénéficie de 4 soupapes par cylindre, installées radialement. De son côté, Superb Four sort sa moto à 4 cylindres à ACT dirigée par courroie, tandis que SAR, une entreprise française, réalise son monocylindre à refroidissement à huile.

Dans les années 1928, les freins à commande hydraulique ainsi que les roues à branches intègrent les motos d’Ascott-Pullin. Peu à peu, les motos connaissent des innovations techniques et technologiques incroyables. Des mono bras, du turbo, de l’anti plongée, des embrayages antidribble, des accélérateurs électroniques, ou encore des admissions variables intègrent les engins à 2 roues.

Les autres dates à retenir dans l’histoire des motos

  • 1969 fut la naissance du moteur 4 cylindres avec frein à disque embarqué sur la Honda CB 750.
  • Yamaha TX 750 est équipé d’un frein avant à double disque et d’une jante à bâtons en 1972.
  • Yamaha XS 500 est équipé d’une culasse à 4 soupapes par cylindres en 1974.
  • Une boîte automatique est embarquée sur la Honda CB 750 A en 1976.
  • En 1979, l’injection électronique est montée sur la Kawasaki Z 1000 H.
  • En 1981, Honda équipe son prototype CX 500 de moteur turbocompressé.
  • Suzuki RG 250 Gamma revêt un cadre en aluminium en 1984.
  • Dans l’écurie de BMW, sa nouvelle moto K 100 est conçue avec un freinage ABS en 1986.
  • C’est en 1987 que le cadre périmétrique en aluminium ainsi que la valve à échappement sont intégrés sur Yamaha FZR 1000.
  • En 1990, Suzuki GSK-R 750 et KawasakiZX-R 400 embarquent la fourche inversée.
  • En 1991, Gilera équipe sa CX 125 d’un mono bras avant.
  • Honda ST 1100 embarque un anti patinage et un freinage coulé en 1992.
  • En 1998, l’embrayage antidribble est intégré sur Aprilia RSV 1000.
  • Honda VFR 800 VTEC s’équipe de distribution variable en 2002.
  • C’est en 2003 que les étriers de frein radiaux s’embarquent sur Suzuki GSX-R 1000 et sur Kawasaki ZX-6R.
  • En 2004, les disques de frein pétales sont montés sur Kawasaki ZX-10R.

La législation régissant les motos

La circulation à moto est régie par des lois. Depuis 2013, de nouveaux permis ont même été intégrés pour les motards. Ces nouvelles dispositions ont été adoptées afin de permettre aux conducteurs de maîtriser les connaissances théoriques et pratiques avant de circuler librement sur les pistes et les chaussées.

L’examen pour l’obtention des permis A1, A2 et A comporte des étapes qui doivent être validées séquentiellement. Elles doivent être sous l’égide d’un inspecteur du permis de conduire. Chaque examen inclut une épreuve technique générale, appelée communément Code de la route. Ensuite, les prétendants passent à l’épreuve pratique hors circulation, ou plateau, dont les parcours à allure lente, ou soutenue. Enfin, ils passent à l’épreuve sur route pour valider les acquis.

Il est à noter que l’examen de code doit être réussi avant les épreuves pratiques, et que le plateau est nécessaire pour passer à l’épreuve sur route. Depuis 2016, les candidats du permis moto doivent obtenir le permis A2, considéré comme l’accès progressif à la puissance. Après 2 ans, ils peuvent ensuite suivre une formation de 7 heures et passer un nouvel examen pour obtenir le permis A.

Les normes de circulation des motos puissantes

Les motos équipées d’un moteur dont la puissance est supérieure à 100 cv, ou 73,6 kW, et qui répondent à la norme Euro 4 peuvent rouler en France. Il s’agit notamment des motos qui répondent à la nouvelle norme environnementale. Elles ont un faible taux d’émissions de gaz polluant. Elles doivent aussi être dotées d’un système de freinage ABS.

Le débridage

En dehors de la norme Euro 4, les motos doivent être vendues bridées, sous peine de sanctions de 6 mois de prison et d’amende s’élevant à 7 500 € pour un particulier. Un professionnel est passible d’une sanction de 2 ans en prison et de 30 000 € pour les mêmes infractions.

Certaines personnes avaient parfois à cette pratique à cause de la limitation français à 100 chevaux. Cette dernière a disparu en 2016.

Les législations en vigueur pour les motos bruyantes

Afin de lutter contre les nuisances sonores, une loi a été adoptée en juin 2016 en France. Elle lutte contre les bruits sonores émis par certains véhicules motorisés, entre autres, les mini-motos, les quads et les moto cross circulant sur la voie publique. Cette loi est classée dans l’amende de 5ème classe s’élevant à 1 500 €.

L’assurance des deux-roues

L’assurance est devenue obligatoire pour tous les véhicules à deux-roues motorisés. De ce fait, il n’est plus admissible de circuler sur la voie publique sans sa vignette.

Les types de moto

Il existe de nombreux types de motos, dont entre autres la moto routière et la moto utilitaire. Il n’existe pas de meilleure moto car chacune d’entre elle est adaptée à un usage. Le choix dépend donc de son pilote.

La moto routière

La routière est conçue pour la circulation sur route et aussi pour les longs trajets routiers. Elle a une motorisation plus souple et elle est plus confortable. Très grosse cylindrée, la moto routière est plus lourde, donc déconseillée aux débutants. Elle se démarque par son gabarit compact, et convient à l’usage quotidien et au long voyage routier.

moto goldwin rutiere

La moto sportive

La moto sportive a pour origine les motos de compétition. La moto trial est plus légère et ne comporte pas de carénage. La moto trial s’adresse à la compétition sportive. Elle peut être conduite à une grande vitesse et supporte une accélération optimale. Cependant, elle est nettement moins confortable à la conduite, mais convient plus au supermotard.

moto sportive

La moto roadster

Simple mais puissante, la moto roadster est exempte de carénage. Le roadster est plus maniable, et plus sensible à l’accélération. Elle s’adapte à la circulation urbaine et aux trajets routiers. Le roadster de cylindrée moyenne convient aux débutants pour leur prise en main plus facile. Quant au roadster sportif, il est destiné aux grands routiers. Le roadster sportif s’adresse particulièrement aux amateurs de courses.

moto roadster

La moto trail

La moto trail convient pour la conduite urbaine, mais peut être utilisée sur route. Son look est difficile à confondre et semblent parfois sortir d’un Paris Dakar !

Elle confère un confort et un plaisir certain pour les adeptes des deux-roues qui aiment partir à l’aventure. Ces motos sont plus hautes et sont parfois difficiles pour les plus petits d’entre nous.

moto trail

La moto enduro

Il s’agit d’une moto qui ressemble un peu au motocross. L’enduro convient à ceux qui aiment partir en randonnée sur piste, mais s’adapte aussi à la circulation routière. La moto enduro trail est celle qui combine l’utilisation sur piste et sur route à la fois. Il ne s’agit nullement des petites motos légères, mais surtout de celles qui résistent à tout. Pour partir loin en toute sécurité, il faut opter pour la moto enduro trail.

La moto grand tourisme

La moto grand tourisme se démarque par sa ligne destinée à garantir le confort et l’évasion sur route. Elle a une ligne plus élargie par rapport aux autres motos, contrairement au motocross, et convient au supermotard.

Son confort est un avantage très intéressant pour les longues routes. Ces motos sont vraiment taillés pour les longues distances.

moto grand tourisme

Le scooter

Le scooter figure dans la catégorie des petites motos très maniables mais convient uniquement pour le transport urbain. Il fait partie des catégories de motos urbaines, et non moins des motos utilitaires.

Ces dernières années, des modèles de plus grandes cylindrées permettent de s’émanciper et de sortir du domaine urbain. C’est le cas du Yamaha Tmax par exemple.

Le side-car

Le side-car est la motocyclette qui est dotée d’une troisième roue latérale permettant la mise en place d’un panier qui sert à installer un, ou des passagers. Il a l’avantage de donner une sensation de liberté et de stabilité aux passagers et au conducteur. Toutefois, il manque de protection face aux intempéries.

Le trike

Le trike est aussi une motocyclette à trois roues, identiques au tricycle. Il s’agit d’une moto à grosse cylindrée, équipée de roues arrière très larges et d’une longue fourche.

Le spyder

Il s’agit d’un véhicule à 3 roues qui offre le confort optimal d’un véhicule à 4 roues mais qui bénéficie des sensations de liberté de conduite qu’offrent les motos.

Les autres motos existantes

La moto Goldwing fait partie des routières luxueuses, qui circule de façon silencieuse. La Goldwing bénéficie d’une technologie innovante pour une puissance optimale à faible régime. Quant à la moto custom, il s’agit d’un véhicule qui doit être conduit les pieds en avant, les bras en l’air et le dos cambré. La moto custom ne convient pas aux débutants.

Les passionnés de motos opteront sûrement pour les cruisers qui leur permettent d’aller où ils veulent. A la fois puissants et robustes, les cruisers amènent leurs conducteurs sur les routes et sur les pistes pour 2 roues.

Conclusion

Bref, les motos se déclinent en plusieurs modèles pour les débutants, les experts et les passionnés. Il suffit d’opter pour celle qui convient à son niveau de conduite et à ses besoins.

No votes yet.
Please wait...

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Plus d’informations

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer